Trois amis de papier



  • SANS ATTACHE                                                                                                             A tous les gens qui veulent bien soulever un peu leurs oeillères 
    Venez .... entrez dans ce rade sombre et poussiéreux 
    Accrochez vous, ouvrez grand vos yeux et vos oreilles et 
    Ouvrez cette porte sur les coulisses de la vie et la mort

    Une centaine de pages qui transpirent
    la solitude, la maladie, la violence, les dérives,
    la connerie, pardon la bêtise  humaine, l'amour ............  

    L'ami de papier à partager

    Je me suis retrouvée quelques années en arrière
    quand je lisais  Philippe Djian 
    Du vrai du "cru" 


    Merci  pour ce moment Tmor 





******************************************
  •  



  •  Éditer  Supprimer
    LE QUATRIEME MUR                                                                                                                                                   Ressentir l'intensité et la monstruosité d'une guerre au plus profond de moi en me disant que rien ne s'était imprimé de ce qui se passait là bas, loin de ma petite vie, du haut de mes 20 ans, amoureuse folle en ce temps là ...
    Avoir peur à présent de la voir arriver jusqu'à nous   ...... car elle est toujours là au seuil de mes 53 ans et ses poussières...
    Se glisser dedans à travers quelques pages romancées ....
    Essayer de tout comprendre, de découvrir une pièce de théâtre, se sentir perdue ....
    Pleurer et continuer à lire jusqu'au bout malgré l 'horreur ...
    Avoir du mal à respirer et poser le "quatrième mur" ... ne plus pouvoir parler immobile quelques instants et ...... Apprécier d'être confortablement installée, au chaud, à regarder ma campagne si belle, finir par ouvrir la fenêtre et respirer l'air pur .... Ce livre je vous le conseille vraiment ........
    Le quatrième mur


















       "L'idée de Samuel était belle et folle : monter l'Antigone de Jean Anouilh à Beyrouth. Voler deux heures à la guerre, en prélevant dans chaque camp un fils ou une fille pour en faire des acteurs. Puis rassembler ces ennemis sur une scène de fortune, entre cour détruite et jardin saccagé. Samuel était grec. Juif, aussi. Mon frère en quelque sorte. Un jour, il m'a demandé de participer à cette trêve poétique. Il me l'a fait promettre, à moi, le petit théâtreux de patronage. Et je lui ai dit oui. Je suis allé à Beyrouth le 10 février 1982, main tendue à la paix. Avant que la guerre ne m'offre brutalement la sienne ..."

    Sorj Chalandon 






 L OMBRE DU VENT                                                                                                     Un jour j'ai lu "Le jeu de l'ange" de Carlos Ruis Zafon   
le deuxième m'a t on dit de la série du "Cimetière des livres oubliés" 
Car dans ma petite bibliothèque de village,
Je recherchais en vain "L'ombre du vent" du même auteur
conseillée par mon amie Mail Artiste MarieK 

Peu importe l'ordre .... J'ai lu "l'ange"

Et aujourd'hui, ma fille m'a offert "ce" fameux roman
L'ombre du vent
Alors je me replonge avec grand plaisir
dans cette intrigue aux embardées
fantastiques et diaboliques  .......
A la recherche de l' auteur  Juliàn Carax, 
"le" livre qu'a choisi un jeune garçon
dans le cimetière des livres
où son père l'a amené à l'âge de 10 ans,
afin de perpétuer un rituel centenaire.
Le cours de l'existence de Daniel
est façonné par cette recherche qui l'obsède .....
&
je me laisse emporter avec lui
dans ce réalisme magique
dans une ville qui se réveille
après neuf années de guerre .....
Barcelone en 1945

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire