Fred Loram


Format sympa à tenir dans ses mains 
Ami de papier dévoré 

Roman de Thierry Moral  
Son blog à (re)découvrir : TMOR

***

Octobre 2008, Fred Loram franchit le pont unique de sa presque Bretagne avec un drôle de sentiment de liberté ....

Trois choix s'offrent à lui 
devant son misérable héritage, 
Impasse du Devoir

  • le raisonnable 
  • le nihiliste
  • l'attentiste





Rencontres .... dont, Hector le castor du Québec



Puis...


De nouvelles règles dans son manuel de survie :
  • Sans adresse.
  • Sans papiers.
  • Sans compte en banque.
  • Sans contrat de travail.
  • Sans lien avec des gens hormis quand il le désire.
  • Sans préjugés.
  • Pas de portable
  • Pas d'hésitation sur ses choix.
  • Pas de mensonge.
  • Ne pas juger les gens, ni pour ce qu'ils sont, ni pour ce qu'il font.
  • La nature d'une relation, aussi futile soit-elle, est toujours au dessus de notre capacité de jugement.
  • Donner un avis, oui, mais armé d'arguments solides concrets, réels. 

"Il y a trop de "serrer" dans "réinsérer" 



Je pars avec Fred et son sac à dos, Je ne sais pas trop où je vais mais j'y vais .....

J'aime bien les chapitres courts de ton roman Thierry et tu m'as accrochée très rapidement avec ton personnage anarchiste qui écoute du hard rock 😤

Droit dans ses "grolles" usées il dérive ....

C'est le fond du fond oui tu as raison Thierry

Page 237
Je suis perdue et je me suis attachée ....
mais ok je vais me débrouiller  ...... 




6 commentaires:

  1. Un grand merci pour cet article Saby. Ravi de savoir que Fred continue sa route.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Page 165 Bon il est pas au plus haut de sa forme ...... On marche vers le nord ... ;)

      Supprimer
  2. Ah vers la fin c'est le fond du fond comme on dit...

    RépondreSupprimer
  3. Osyss14.8.19

    Coucou...j' y suis passée 😊 idées , ciseaux colle et papiers c est du travail ! Vous allez pouvoir vous donner des astuces pour vous décoller les doigts, aiguiser les ciseaux et échanger sur les sujets 😁😁😁

    Bravo a tous les deux

    RépondreSupprimer