Sans toi



Il y a toujours quelque part sur la toile , une image et/ou un mot qui font écho .....
A la recherche d'un sourire, d'un apaisement, d'un petit click qui me donne l'envie
Envie de quitter l'écran et de commencer ma journée, une journée de plus sans toi ,
C'est dur à écrire, dur à relire ces deux mots "sans toi"
Les épaules sont lourdes, les larmes coulent, il faut continuer mais .... "sans toi"
Les journées de travail passent et m'évitent de trop penser mais elles sont fades et sans entrain
Le soir j'aime reprendre le chemin du nid, du cocon douillet  ....  mais "sans toi"
Les journées de repos je les passe à penser à toi
Impossible de fermer les yeux pour ne rien oublier .... les rêves ne viennent plus...
la fatigue est lourde et glacée

Je sais qu'il me faut laisser tout sortir, laisser couler ma tristesse, lâcher cette pression qui m'étouffe, faire éclater cette putain de boule au creux de mon être ..... Alors ce matin je la fais exploser ici et
comme toujours je me saoule de musique  ........


Sans toi , tout est sans toi
Ton absence me parle tout bas .....
Même les murs se demandent pourquoi ....
Quelques chose est resté là, sans toi
Dans le tiroir du bas, doucement sans toi
Sur l'oreiller comme un reste
ton silence
du voile de ta voix
me brûle les doigts .......
Sans toi
doucement sans toi
Pas de bruit
Je guette tes pas
Sans tes yeux, ta peau, tes bras

(Paroles de Louis Bertignac)





9 commentaires:

  1. Un salut Saby.
    Lâcher la pression et exprimer, extérioriser.
    Ton texte va dans ce sens...

    RépondreSupprimer
  2. D'affectueux bisous Sab.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour

    beau texte accompagné des paroles de la chanson de Bertignac

    tristesse du depart de quelqu'un qu'on a aimé, qu'on aime encore, qu'on aimera toujours

    il reste les souvenirs mais peut on passer a autre chose....chacun reagit a sa façon, l'humain a la capacité de s'exprimer donc on le fait parfois pour compenser


    bon weekend

    RépondreSupprimer
  4. Salut Philippe merci pour ton gentil commentaire
    Oui cela fait du bien de pouvoir l'exprimer , enfin pour moi,car on est tous très différent devant la mort
    Beau week end à toi aussi

    RépondreSupprimer
  5. Merci Eric et Marie
    Bises à vous aussi et excellent week end

    RépondreSupprimer
  6. je suis curieux et je reviendrai

    RépondreSupprimer
  7. hé bé quand tu veux le caphys ! ;)

    RépondreSupprimer
  8. Chère Saby,
    il semblerait que ce matin j'aie eu l'illumination pour trouver comment commenter, alors j'en profite pour recopier mon comm d'hier!

    "tu dis qu'il "faut laisser tout sortir", mais cela dépend des personnes et des tempéraments. Ce qu'il faut, ma petite Saby, c'est écouter la voix à l'intérieur de toi qui va te souffler de faire ce qui te fait le moins mal.... Ne te mets pas la pression en croyant qu'il faut à tout prix faire comme si et comme ça..
    Pour certaines (je pense aux femmes veuves de ma famille: mère, tante, ma soeur qui avait 45 ans), elles n'ont pas "laissé sortir" mais se sont enivrées d'activités, de sorties, pour ne pas penser... peut être pour toi aussi Saby s'agit il de traverser cette période glacée avec confiance malgré tout, sachant qu'après cela deviendra plus tenable.
    "Sans toi", cela me fait penser à la chanson de Richard Anthony..
    Bises douces, Sabinette
    PS mon silence de ces derniers jours sur ton blog vient du fait que lorsque tu le mets en "mosaïque", je ne sais PAS DU TOUT me déplacer dessus. Je viens de mettre cinq bonnes minutes à trouver comment lire ce dernier post et tout autant à trouver la fenêtre pour commenter.

    RépondreSupprimer
  9. Ah ben cool Ambre !!!!! Ah tu verras, le dernier post est un peu pour toi, tout est expliqué. 😉 Oui Ambre les "il faut" ou "il faudrait" me saoulent donc j'ai souvent fait au feeling et je continue .... quand je dis il faut c'est que je sais que je fonctionne comme ça et que je dois faire sortir mes émotions tout simplement . Bises à toi mistinguette de Sabinette

    RépondreSupprimer